Ouvrages publiés par le Centre d'études mongoles et sibérienes

Sibérie, Mongolie, chamanisme: achetez ici vos livres avec paiement en ligne sécurisé !

 

 

 

 

Laurent Legrain. Chanter, s'attacher et transmettre chez les Darhad de Mongolie.
ISBN 979-10-92565-00-03

Chanter, s’attacher et transmettre chez les Darhad de Mongolie esquisse les contours du monde musical et sonore mongol. Dans les confins septentrionaux du pays où vivent les Darhad, comme partout ailleurs en Mongolie, l’attachement au chant, à la musique et aux sonorités de la nature est perçu comme une dimension pérenne et constitutive de l’ethos culturel. En s’appuyant sur des documents historiques, sur la littérature mongole et sur des recherches de terrain, Laurent Legrain inscrit ses analyses dans la temporalité longue de l’histoire du pays ainsi que dans celle, plus courte, de la socialisation de l’enfant. La première partie de l’ouvrage explore en détail les processus qui ont présidé à l’installation conjointe d’un répertoire et d’une « ethnie » darhad attentive aux spécificités phonologiques, stylistiques et musicales de ses chansons populaires. L’auteur se tourne ensuite vers l’univers sonore qui imprègne les steppes mongoles et, en suivant les enfants sur les pâturages ainsi que dans les classes de chant et de musique, analyse l’émergence d’une sensibilité exacerbée aux sonorités de la nature, aux inflexions de la voix humaine et aux mélodies des chants. L’ouvrage est accompagné d’un CD musical reprenant les principaux enregistrements qu’il a réalisés entre 2001 et 2005 chez les Darhad ainsi que des extraits des premières sessions d'enregistrement de musique mongole effectuées à Moscou en 1935.

http://emscat.revues.org/2476

 

Sous la direction de Jean-Luc Lambert. Deviner pour agir. Regards comparatifs sur des pratiques divinatoires anciennes et contemporaines
Nord-Asie 3 – Supplément à EMSCAT - CEMS - École Pratique des Hautes Études. 280 p. Illustrations. ISBN 978-2-9518888-7-6.

Sommaire :
Jean-Luc LAMBERT et Guilhem OLIVIER, « Introduction ». — Roberte N. HAMAYON, « Le “bon” côté ou la fabrique de l’optimisme. Réflexion sur des formes simples de divination en Sibérie ». — Renée KOCH PIETTRE, « De la possession mantique au savoir divinatoire dans la Grèce ancienne ». — Perig PITROU, « La divination dans la Sierra Mixe (Mexique) comme forme d’action sur le monde ». — Jean-Luc LAMBERT, « Le sabre et le battoir, guerrier vaincu ou époux d’esprit ? Deux manières de se penser pour agir sur le monde (Ouest sibérien) ». — Guilhem OLIVIER, « Divination, manipulation du destin et mythe d’origine chez les anciens Mexicains ». — Emmanuel JAMBON, « Magie propitiatoire ou divination ? Quelques remarques sur les procédés d'appréhension du futur dans la pensée religieuse de l’Égypte pharaonique ». — Sandrine RUHLMANN, « Appeler le bonheur. À propos de quelques pratiques propitiatoires domestiques en Mongolie ». — Hélios FIGUEROLA PUJOL, « À propos de certaines considérations ontologiques relatives à la divination dans la communauté tzeltal de San Juan Evangelista Cancuc (Hautes terres du Chiapas-Mexique) ». — Alain ROCHER, « La diversité des régimes divinatoires dans le Japon ancien ». 

Pour acheter ce livre : http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100867030

 

Laetitia Merli. De l'ombre à la lumière, de l'individu à la nation. Ethnographie du renouveau chamanique en Mongolie postcommuniste. 2010. Ecole Pratique des Hautes Etudes, Centre d'études mongoles et sibériennes - Collection Nord-Asie 2. ISBN 978-2-9518888-6-9.

Pour acheter ce livre : http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100135280

 

 

couverture

Grégory Delaplace. L'invention des morts. Sépultures, fantômes et photographie en Mongolie contemporaine. 2008. Ecole pratique des hautes études - Collection Nord-Asie. Prix de thèse du Musée du Quai Branly 2008. 370 p. Illustrations. ISBN 978-2-9518888-4-6.

Pour acheter ce livre : http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100710450

 

Consulter un aperçu du livre

L’Invention des morts explore les relations que les Mongols entretiennent au quotidien avec leurs défunts. S’appuyant sur une enquête menée chez les pasteurs nomades Dörvöd et dans la capitale Ulaanbaatar de 1999 à 2005, Grégory Delaplace montre que les morts sont au centre de pratiques discrètes, par lesquelles éleveurs et citadins embrassent ou rejettent des idéologies modernistes et socialisent un environnement peuplé de « maîtres » invisibles. L’étude successive des sépultures, des histoires de fantômes et des usages sociaux de la photographie conduit le lecteur à travers les multiples procédés et petites trouvailles tactiques par lesquels les morts sont « inventés » comme les partenaires de relations formelles ouintimes qui subvertissent les cadres institutionnels imposés par l’État et le clergé.

En décrivant à travers des matériaux originaux l’art de vivre avec les morts dans la Mongolie d’aujourd’hui, ce livre ne comble pas seulement un manque dans la littérature ethnographique régionale, il propose une méthode renouvelée pour l’anthropologie.

"Au fil de la lecture, le lecteur n'aura pas seulement découvert de nouveaux aspects de la société mongole et de la pensée de la mort; il retiendra aussi du livre de Grégory Delaplace une manière créative et fertile de donner à voir comment l'imagination humaine anime des faits, des mots et des choses." Roberte Hamayon (Préface).

 

 

 

 

L’orientation. 36-37 (2005-2006). 469p. 16 x 24 cm.

Avant-propos de Jean-Luc Lambert. — Avec dix contributions de : Patrick Plattet, Les voies du corral. Aspects de l’orientation dans les pratiques pastorales et les performances rituelles contemporaines des éleveurs de rennes du Nord-Kamtchatka ; Virginie Vaté, « La tête vers le lever du soleil… ». Orientation quotidienne et rituelle des Tchouktches éleveurs de rennes (Arctique sibérien) ; Alexandra Lavrillier, S’orienter avec les rivières chez les Évenks du Sud-Est sibérien. Un système d’orientation spatial, identitaire et rituel ; Carole Ferret, Un espace à l’aune du bétail ; Gaëlle Lacaze, L’orientation dans les techniques du corps chez les Mongols ; Grégory Delaplace, Le crapaud, les tortues et les canards. Sur la pratique du fengshui à Oulan-Bator ; Alexandra Marois, D’un habitat mobile à un habitat fixe. Fondements et changements de l’orientation dans l’espace domestique mongol ; Isabelle Charleux, Orientation des monastères mongols ; Alexander Gardner, The Sa Chog. Violence and veneration in a Tibetan soil ritual ; Barbara Berardi, Géographie, représentations et utilisations symboliques de l’espace dans les chants chamaniques du Népal de l’Ouest. — Frédéric Léotar, Les mélodies huchées des Touvas et des Ouzbeks. Contexte et système musical. — Pascale Dollfus, The Seven Brothers in Ladakh. Myth, territory and possession. — Résumés. — Résumés de thèses. — Comptes rendus. — Françoise Aubin, In memoriam Walther Heissig.

 

Pour acheter ce livre : http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100857700

 

 

35 (2004). 239p. 16 x 24 cm.

Éditorial 9. — Editorial Preface 13. — Charles Stépanoff. La figure mythique du chamane dans ses représentations audio-visuelles occidentales 17. — Isabelle Charleux. De la ville bleue à la métropoloe grise. Fondation, protection et destruction de Kökeqota (Huhehaote) 69. — Xavier Hallez. Elbegdorz Rincino. L’identité mongole en question : construction et enjeux d’une idée de nation dans un monde en mouvement 117. — Charles Stépanoff. Chamanisme et transformation sociale à Touva 155. — Isabelle Riaboff. Rituals for the local gods among the Bod of Paldar 185. — Katia Buffetrille. Le jeu rituel musical (glu/klu rol) du village de Sog ru (Reb gong) en A mdo 203. — Résumés/Abstracts 231. Comptes-rendus. Irina Nikolaeva, Elena Perekhvalskaya & Maria Tolskaya. Üdeghe (Udihe) Folk Tales (M.-L. Beffa & L. Delaby). Albert Grünwedel, Briefe und Dokumente (N. Schneider) 235.
 

 

J.-L. Lambert. Sortir de la nuit. Essai sur le chamanisme nganassane (Arctique sibérien)

33-34 (2002-2003), 565p. 16 x 24 cm.

Abstract in English : 563-565.
 

 

 

Karl Reichl, L’épopée orale turque d’Asie centrale.  — Tatiana Bulgakova, Contes épiques nanais. 32 (2001), 195 p., 16 x 24 cm.

Comptes rendus. Namkainyambuu, Ts. Bounty from the Sheep. Autobiography of a Herdsman (F. Aubin). Kaschewsky, R. & Ts. Pema. Ritual und Ikonographie des “Dreissig Schutzgottheiten der Welt” (D. Dumas). Buffetrille, K. Pèlerins, lamas et visionnaires. Sources orales et écrites sur les pèlerinages tibétains (I. Charleux). Zhimbiev, B. History of the Urbanisation of a Siberian City (F. Aubin). V. Uspensky, Catalogue of the Mongolian Manuscripts and Xylographs in the St Petersburg State University Library & Prince Yunli (1697-1738). Manchu Statesman and Tibetan Buddhist (F. Aubin).Bojkova, E.V. & T. Pang, Altaica, IV, Sbornik statej i materialov (F. Aubin).

Pour acheter cet ouvrage : http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100605640

 

Jeux rituels. 30-31 (1999-2000), 464 p., 16 x 24 cm.

Avant-propos. — Roberte Hamayon, Des usages de “ jeu ” dans le vocabulaire rituel du monde altaïque. — Jean-Luc Lambert, La fête nénetse de l’éleveur de renne. — Gaëlle Lacaze, Rite de renouveau ou fête nationale. La lutte et le tir à l’arc dans les jeux virils mongols. — Sabine Trebinjac, Quand les Ouïgours jouent et s’amusent. — Isabelle Riaboff, Jeux printaniers au Zanskar : le tir à l’arc de Zangla. Bouffons et héros, rois et étrangers. — Fiorella Allio, Marcher, danser, jouer. La prestation des troupes processionnelles à Taiwan. — Anne-Marie Wohrer, Aspects ludiques de la fête aztèque du Tlacaxipehualiztli. — Jean-Luc Lambert, Saint-Jean-Porte-Latine à Montségur. — Françoise Forget-Decloquement, La choule à Tricot. — Thierry Wendling, La construction du rite dans le jeu d’échecs de compétition. — Hélène Vouhé, “ Le métal, ça s’travaille ”. La pétanque ou comment la technique transforme un monde régi par la chance. — Martine Van Woerkens, Yeux de pierre. Rite et jeu en contexte hindou. — Nathalie Luca, Jouer au football pour fêter Dieu. Le culte d’une Église messianique coréenne.

Pour acheter cet ouvrage : http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100877760

 

Laurence Delaby, Bataclan chamanique raisonné 2.

29 (1998), 247 p., 16 x 24 cm.


Présentation de Marie-Lise Beffa et Roberte Hamayon — Avec dix contributions de Laurence Delaby, À propos d’un plat sibérien du Musée de l’Homme ; Routes et chemins d’esprits chez les Toungouses ; Un chapeau pour toute fortune chez les Kazakhs et les Kirghizes ; Pas de chapeau à queues pour la chamanesse. Aperçu sur le rôle du clan dans le chamanisme golde ; Poupées pour esprits-enfants ; Aperçu sur le chamanisme des Toungouses aux XVII-XVIIIe siècles en Sibérie ; Un gibier de femmes, le pou ? Quelques questions à propos du pou dans les régions arctiques ; Quatre yeux pour pleurer. Note muséologique ; De l’autocannibalisme différé chez les Nivkhs. Fantaisie scatologique au pays de l’Amour ; Les museaux brodés. Notes sur la curiosité au XVIIIe siècle en Sibérie. — Laurence Delaby et Marie-Lise Beffa, Écailles de dragon et têtes d’ours, chez les Nivkhs. — Marie-Lise Beffa, Laurence Delaby et Roberte Hamayon, Les cas spatiaux en toungouse (évenk). — Résumés des articles de Laurence Delaby parus dans Études mongoles et sibériennes. — Compte rendu. — Marie-Lise Beffa et Marie-Dominique Even, Des hauts et des bas en linguistique mongole : quelques parutions récentes.
 
 
 
 
Laurence Delaby, Bataclan chamanique raisonné 1.
28 (1997), 206 p., 16 x 24 cm.

 Présentation de Marie-Lise Beffa et Roberte Hamayon — Avec cinq contributions de Laurence Delaby, Un calendrier iakoute ; À propos des cannes chevalines du Musée de l’Homme ; Figurations sibériennes d’oiseaux à usage religieux ; Une corde d’ongon mongole ; Tambours silencieux en Sibérie méridionale. — Laurence Delaby et Marie-Lise Beffa, Le chamane et la femme aimée d’un ours. — Comptes rendus. — Roberte Hamayon, Hommage à Khandiin Niambuu.

Pour acheter cet ouvrage : http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100762200

 

 

 
Actes de la 37e P.I.A.C.
27 (1996), 415 p., 16 x 24 cm.

Textes rassemblés par Marie-Dominique Even — Avant-propos de Jean Richard. — Le monde altaïque : Peter K. Marsh, Cave art at Khoit Tsenker : a challenge to archaeological assumptions about the Mongolian Paleolithic ; Burchard Brentjes, Die alte Kunst der altaischen Völker ; Edward Tryjarski, Polish authorities on Saint Hyacinth’s missionary activity among the Altaic peoples ; Denis Sinor, Montesquieu et le monde altaïque ; David B. Honey, Philologist as philobarbaros : the Altaic studies of Peter A. Boodberg (1903-1972) ; Louis Bazin, Le nom du “ chameau ” dans l’aire turco-mongole. Essai d’étymologie. — Le monde turc : Aleksandr M. Scerbak, À propos de l’origine de l’alphabet turc prétendument “ runique ” ; Xenia Celnarova, Die Evolution des Literatur der türkischen Volksdichter unter dem Einfluß des Sufismus ; Jiger Janabel, Qazaq Khanate : from a united to a divided polity ; Hansje Braam et Marc Vandamme, Types, polynoms and collocations : a method for detecting complex expressions in Turkic Text Corpora ; Firdaus G. Khisamitdinova, Magic vocabulary in Bashkir ; Armin Bassarak, Zur Grammatikalisierung einiger aspekto-temporaler Verbal-kategorien im heutigen Türkischen ; Ruth I. Meserve, White gold–white plague. The cotton industry in Central Asia in the 1930s and its American and French connections ; Jitka Zamrazilová-Jakmyr, Maintaining Turkish identity in Sweden. — Le monde mongol : Sechin Jagchid, Mongolia and the West ; Igor de Rachewiltz, The name of the Mongols in Asia and Europe : a reappraisal ; Marie-Lise Beffa, Les noms dans l’Histoire secrète des Mongols. Un corpus pour l’analyse ethnolinguistique ; Shimo Hirotoshi, Two important Persian sources of the Mongol Empire ; Shimo Satoko, Three manuscripts of the Mongol History of Jaami’ al-Tawarikh. With a special reference to the History of Tribes ; Jean Richard, Sur un passage de Simon de Saint-Quentin. Le costume, signe de soumission dans le monde mongol ; Kema Orlova, About the Oirat version of the Commentary of the Üliger-ün nom ; Wu Shu-hui, The imbalance of virtue and power in Qing frontier policy : the Turfan campaign of 1731 ; Elena Boikova, P. Pjasetskyj about his stay in Mongolia in 1874 ; Alice Sárközi, “ Calling back the Soul of the Dying ”. Texts from the St. Petersburg Collection ; Ts. Chagdarsürüng et Marie-Dominique Even, Virelangues mongols ; Elsa-Bair Guchinova, Power relationships in an ethnocultural context : the perception of the president among the Kalmyks ; Françoise Aubin, La Mongolie des premières années de l’après-communisme. La popularisation du passé national dans les mass media mongols (1990-1995) ; Roberte N. Hamayon, Chamanisme, bouddhisme, héroïsme épique : quel support d’identité pour les Bouriates post-soviétiques ? — Le monde mandchou, le monde coréen : Hartmurt Walravens, Medical knowledge of the Manchus and the Manchu Anatomy ; Barbara Unterbeck, On the multiple functions of the Manchu plural suffixes (-ri, -si, -tal/-tel/-to and -sa/-se/-so) ; Michael Underdown, European knowledge of Korea during the Yüan dynasty. — Résumés de communication.

Pour acheter cet ouvrage : http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100689680

 

Variations chamaniques 2.
26 (1995), 207 p., 16 x 24 cm.

Numéro présenté et coordonné par Marie-Lise Beffa et Marie-Dominique Even. Avant-propos ; Anne de Sales, Chamanes et bouffons (Népal et Sibérie) ; Du Shaoyuan, Pratiques chamaniques des Ouïgours du Xinjiang ; Jean-Pierre Chaumeil, Du projectile au virus. Un art chamanique de l’agression pathogène en Amazonie ; Jarich Oosten, Inuit cosmology and the problem of the third sex ; John A. Dooley, The shamanistic understanding of Hamlet ; Jean-Christophe Attias, Moïse cornu ? Lectures d’Exode 34, 29-35 ; Roberte N. Hamayon, Pour en finir avec la “ transe ” et l’ “ extase ” dans l’étude du chamanisme. Paroles autochtones : Tatjana Acirgina-Arsiaq, Visite à l’internat (monologue d’une mère tchouktche) ; Su Chengzhi, Situation linguistique des Sibe du Xinjiang.
 

 


Variations chamaniques 1
.
25 (1994), 185 p., 16 x 24 cm.
 
Numéro présenté et coordonné par Marie-Lise Beffa et Marie-Dominique Even. Avant-propos ; Tatiana Bulgakova, Captive d’une sœur défunte (matériaux sur le chamanisme des Nanaïs) ; G. Gantogtox, Rituel de consécration du bélier à Ciel-Rouge-de-Vengeance, suivi de Fragments de cérémonies chamaniques des Bouriates de Mongolie ; S. Dulam et Marie-Dominique Even, Animalité et humanité dans le chamanisme des Darkhates de Mongolie ; Tsevelin Chagdarsürüng, Quelques aspects du chamanisme des Doukhas (Tsaatanes) de Mongolie ; Marie-Dominique Even, Un monde à l’envers ou l’envers du monde. Commentaire d’un conte doukha. Comptes rendus.
 


 

24 (1993), 292 p., 16 x 24 cm.
 

Note sur les translittérations et transcriptions du cyrillique. — Jean-Luc Lambert, Une fille solaire pour le chamane nganassane. — Laurence Delaby, Esprits époux d’enfants. — Laurence Delaby, Le chien du maître de la montagne. Chez les Ghiliaks de Sibérie extrême-orientale. — K. D. Basaeva, Rites et coutumes concernant les enfants chez les Bouriates de Cisbaïkalie. — Marie-Lise Beffa et Laurence Delaby, Quand Suslov étudiait les Êvenks dans les années trente. — I. M. Suslov, Contes chamaniques. Extraits de l’annexe du manuscrit de Suslov : Matériaux pour l’étude des représentations animistes et de la magie chamanique. — I. M. Suslov, Le chamanisme : un frein à la construction du socialisme. Extrait de Antireligioznik. — Charles Weinstein, Le premier congrès des Ioukaghirs. Une ethnie du Grand Nord en lutte pour sa survie. — Charles Weinstein, Le premier congrès des Ioukaghirs. Compte rendu des travaux. — Charles Weinstein, Données démographiques sur le village ioukaghir de Nélémnoïé. — L. N. Zukova, I. A. Nikolaeva et L. N. Dëmina, Les Ioukaghirs. — Charles Weinstein, Annexes. — Charles Weinstein, Mythes des Ioukaghirs de la taïga. — Marie-Lise Beffa, Le concept de tänggäri, “ ciel ” dans l’Histoire secrète des Mongols. — Christian Hell et Philippe Quéré, Le système d’élevage de la bannière Ujumqin de l’Ouest (Mongolie-Intérieure, Chine).

Pour acheter cet ouvrage : http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100743030

 

Marie-Lise Beffa et Laurence Delaby, Voyage en Sibérie au dix-huitième siècle
22-23 (1991-1992), 359 p., 16 x 24 cm.

Extrait du Voyageur françois ou la connoissance de l’Ancien et du Nouveau Monde, monographie.

Pour acheter cet ouvrage : http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100597790



 
21 (1990), 143 p., 16 x 24 cm.


Laurence Delaby, Se percer l’oreille pour garder son âme chez les Ghiliak et les Aïnous de Sakhaline. — Larissa Sat Bril, La première coupe des cheveux chez les peuples du Saïan-Altaï. — D. Tangad, Coutumes mongoles liées aux poteaux de yourte. — Roberte Hamayon, Rites de mariage bouriates. — Roberte Hamayon, Tribus, clans et ulus bouriates à la fin du XIXe siècle. — Jean-Louis Gouraud, Les derniers aigliers. Notes d’un voyage au Kazakhstan. — Compte rendu.

 

 

Marie-Dominique Even, Chants de chamanes mongols.
19-20 (1988-1989), 442 p., 16 x 24 cm.

Pour acheter cet ouvrage : http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100210660

 

18 (1987), 156 p., 16 x 24 cm.

Charles R. Bawden, Chamanisme et lamaïsme en Mongolie septentrionale. Témoins et documents. — Sendenzavyn Dulam, Conte, chant et instruments de musique. Quelques légendes d’origine mongoles. — Laurence Delaby, Piquets d’attache pour chevaux célestes. — Larissa Sat Bril, Pièces du jeu d’échecs tuva. — Louis Bazin, Affinités linguistiques et culturelles des peuples turco-mongols. — Sandagsürengijn Badamxatan, Le mode de vie des Caatan, éleveurs de rennes du Xövsgöl (trad. du mongol et adapté par M.-L. Beffa et R. Hamayon). — Didier Gazagnadou, La lettre du gouverneur de Karak. À propos des relations entre Mamelouks et Mongols au XIIIe siècle. — Brice Halimi et Karol Zuber, La République populaire de Mongolie. — Françoise Aubin, In memoriam Louis Ligeti et Cendijn Damdinsüren. — Comptes rendus.

Pour acheter cet ouvrage : http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100914400

 
 
17 (1986), 207 p., 16 x 24 cm.

S. Badamxatan, Les chamanistes du Bouddha vivant, monographie sur l’ethnie darxad de la province de Xövsgöl. Traduit du mongol et adapté par Marie-Dominique Even.

Pour acheter cet ouvrage : http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100067200

 

 
16 (1985), 130 p., 16 x 24 cm.

Six articles du père Henry Serruys, préfacés par Françoise Aubin : A prayer to Cinggis-Qan ; The Mongol name of Shan-hai-kuan in the Erdeni-jin tobci ; Qalqa/Qalqabci : “ shield, screen ” ; An imperial restoration in Ordos, 1916-1917 ; Music and song for animals ; Deresü : Lasiogrostis splendens. — Françoise Aubin, À propos des Kalmak ou Sart-Kalmak de l’Issyk-kul’. — N. L. Zhukovskaya, Les Kalmak de l’Issyk-kul’ (trad. et adapté par Fr. Aubin). — Tchoï. Loubsangjab, À propos de l’orthographe du mongol en alphabet latin. — Françoise Aubin, In memoriam Ja. Cevel (1902-1984). — Comptes rendus.

Pour acheter cet ouvrage : http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100968110

Le Renard : tours, détours et retours.

15 (1984), 230 p., 16 x 24 cm

Avec des contributions de : Marie-Lise Beffa et Roberte Hamayon, Introduction au renard : tours, détours, retours ; Anne-Marie Bouchy, Le renard, élément de la conception du monde dans la tradition japonaise ; Marc Orange, De quelques aspects du renard coréen ; Rémi Mathieu, Aux origines de la femme-renarde en Chine ; Jean Levi, Le renard, la morte et la courtisane dans la Chine classique ; Marie-Lise Beffa et Roberte Hamayon, Qui confond pur et impur purifie par le renard ; Laurence Delaby, Histoires de renards chez les Toungouses ; Solange Pinton, Chasses du renard, chasses au renard (Creuse) ; Odile Vincent, Faits et gestes du renard en Ardenne ; Bernard Fiévet et Francis Petter, Annexe : Observations de chasseurs, de zoologues et d’éthologues.

Pour acheter cet ouvrage : http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100766680

 

 
14 (1983), 191 p., 16 x 24 cm.

Marie-Dominique Even, Un exemple de bengsen-ü üliger, chantefable de Mongolie intérieure. — Marie-Lise Beffa et Roberte Hamayon, Les catégories mongoles de l’espace. — Marie-Lise Beffa et Roberte Hamayon, Les langues mongoles. — Jerzy Tulisow, Quelques chants de Mongolie du Nord. — Comptes rendus.

 
 
Chemins ghiliak de la connaissance.
13 (1982), 147 p., 16 x 24 cm.

Avant-propos ; Marie-Lise Beffa, Un conte nivx ; Laurence Delaby, Note à propos du conte nivx traduit par Marie-Lise Beffa ; Marie-Lise Beffa, Présentation de la langue nivx, suivie de l’analyse linguistique d’un paragraphe du conte ; E. A. Krejnovic, Expression de l’orientation spatiale dans la langue nivx ; vers un historique de l’espace (trad. par M.-L. Beffa) ; Marie-Lise Beffa, L’organisation de l’espace et son parcours ; l’habitation nivx, un modèle réduit de l’espace. — Comptes rendus.

Pour acheter cet ouvrage : http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100755870

 

12 (1981), 184 p., 16 x 24 cm.

Vladimir Randa, Aspects historiques et écologiques des relations de l’ours polaire avec les Inuit. — Boris Chichlo, L’ours-chamane. — Fosco Maraini et Laurence Delaby, Une fête de l’ours chez les Aïnous en 1954. — Mária Salga, Les procédés stylistiques de la poésie populaire mongole. — Recherches à l’Institut bouriate des sciences sociales : E. V. Barannikova, Conteurs et chanteurs bouriates ; N. D. Bolsoxoeva, À propos de la littérature didactique tibétaine ; G. P. Galdanova, Le culte de la chasse chez les Bouriates ; K. M. Gerasimova, De la signification du nombre 13 dans le culte des obo ; C. P. Purbueva, Biographie de Neyiji Toyin ; L. D. Sagdarov, Caractères stylistiques de l’épopée héroïque bouriate.

 
 
 
 
L’Ours, l’Autre de l’homme.
Etudes mongoles, 11 (1980), 242 p., 16 x 24 cm.

Numéro consacré aux représentations et rituels liés à l’ours dans les domaines arctique et eurasiatique. Avec des contributions de : Laurence Delaby, Mourir pour vivre avec les ours ; Boris Chichlo, Travaux soviétiques récents ; Bernard Saladin d’Anglure, Nanuq super-mâle ; Nina Dordjieva, Matériaux relatifs à l’ours chez les peuples mongols ; Glafira Makar’evna Vasilevic, À propos du culte de l’ours chez les Êvenk ; Anne de Sales, Deux conceptions de l’alliance à travers la fête de l’ours en Sibérie ; Altan Gokalp, L’ours anatolien, un oncle bien entreprenant.  

Pour acheter cet ouvrage : http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100019200

 

 
 
Etudes mongoles, 10 (1979), 137 p., 16 x 24 cm.

Egly Alexandre, Erdeni-zuu, un monastère du XVIe siècle en Mongolie. — Kurumi Sugita, À propos de quelques études japonaises concernant les Mongols et la Mongolie. — Jean-Philippe Geley, L’ethnonyme mongol à l’époque pré-cincggisqanide (XIIe siècle). — Henry Serruys, Onggon-u dabaga and other place names. — Eleonora Novgorodova, Les pétroglyphes de la rivière Culuut. — Alain Boisvert, Compte rendu de lecture.

Pour acheter cet ouvrage : http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100912920

 

 
9 (1978), 139 p., 16 x 24 cm.

Boris Chichlo, Qui est donc Koca ? — Laurence Delaby, Pourquoi les Toungouses doivent-ils mourir ? — Slawoj Szynkiewicz, Le mariage, rite sanctionné par le passé culturel. — Namtcha Bassanoff, Conjuration et augure, II. — Mireille Helffer, Discographie mongole.

 
 
8 (1977), 144 p., 16 x 24 cm.

Éveline Lot-Falck, À propos du terme chamane. — Éveline Lot-Falck, Le costume de chamane toungouse du Musée de l’Homme. — Éveline Lot-Falck, Koca-Kan, rituel érotique altaïen. — Louis Bazin, Koca-Kan, textes altaïens. — Maurice Coyaud et Mitsue Kuboki, Sur le chamanisme japonais.

Pour acheter cet ouvrage : http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100683940

 

7 (1976), 245 p., 16 x 24 cm.

Laurence Delaby, Chamanes toungouses, monographie. I. Le chamanisme toungouse. II. Bibliographie analytique.

Pour acheter cet ouvrage : http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100079400

 

6 (1975), 236 p., 16 x 24 cm. ÉPUISÉ

Jean-Pierre Accolas, Françoise Aubin et Jean-Pierre Deffontaines, Les activités rurales en République populaire de Mongolie. I. Agriculture et élevage. II. Produits laitiers. — Roberte Hamayon, L’os distinctif et la chair indifférente. — Namtcha Bassanoff, Adjurations, conjurations, I. — Sergej Petrovic Baldaev, La Zemehen, fête prénuptiale chez les Bouriates d’Irkutsk (trad. par R. Hamayon). — Sergej Petrovic Baldaev, “ Objets descendus ” et “ pierres écrites ” dans le culte populaire bouriate (trad. et adapté par R. Hamayon). — Nadezda Osipovna Saraksinova, La place des üliger bouriates dans le genre épique des peuples mongols. — Roberte Hamayon, Quelques chants bouriates. — John. R. Krueger, “ Dix-huit chants et poèmes mongols ” revisited. — Maurice Coyaud, La morphologie du mandchou selon Yamamoto Kengo.

 

 

5 (1974), 163 p., 16 x 24 cm.

Assia Popova, Analyse formelle et classification des jeux de calculs mongols. — Namtcha Bassanoff, Les jeux de calculs mongols. — D. D. Lubsanov, Contribution à l’étude de la révolution culturelle en Mongolie. — A. Ulanov, Les grandes étapes de l’évolution du folklore bouriate. — Mária Salga, Éléments textuels récurrents dans la poésie populaire mongole. — John L. Mish, The Manchu version of the Heart Sutra. — Lajos Bese, Sur les anciens noms de personne mongols. — Pavel Poucha, Une version mongole du Livre des morts tibétain, texte bilingue. — A. Luvsandendev, Système des conjonctions de coordination en mongol. — Larry W. Moses, A theoretical approach to the process of Inner Asian confederation. — Laslo Lörincz, L’épopée héroïque mongole est-elle aristocratique ? — N. Iszamc, L’État féodal mongol et les conditions de sa formation. — Jacques Legrand, Sur l’identification d’un manuscrit mongol conservé à la Bibliothèque nationale de Paris. — S. Nacagdorz, L’organisation sociale et son développement chez les peuples nomades d’Asie centrale. — Catherine Uray-Köhalmi, La périodisation de l’histoire des armements des nomades des steppes. — O. F. Akimuskin, Le Turkestan oriental et les Oirats.

Pour acheter cet ouvrage : http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100397370
 
 
4 (1973), 202 p., 16 x 24 cm. ÉPUISÉ

Roberte Hamayon et Namtcha Bassanoff, De la difficulté d’être une belle-fille. — Jacques Legrand, Données biographiques sur les fonctionnaires des Qing de Mongolie (1796-1820). — C. Sarxüü, Racines mandchoues et racines mongoles (trad. et adapté par J. Legrand). — C. Sagdarsüren, Choix du bélier ou du bouc chez les Barga-Mongols. — Roberte Hamayon et Mireille Helffer, A propos de “ musique populaire mongole ”, enregistrements de Lajos Vargyas. — Jiri Sima, À propos de la colonie kalmouke de Tchécoslovaquie (adapté par Fr. Aubin). — Namtcha Bassanoff, Appendice, table des matières des tomes I, II et III de la Chrestomatie kalmouke Xonxo.

 

 

3 (1972), 241 p., 20 x 28,5 cm.

Françoise Aubin, La Mongolie intérieure et les Mongols de Chine : éléments de bibliographie, I. — Sarah Dars, L’architecture mongole ancienne. — Roberte Hamayon, Triades de l’univers (jertöncijn gurvanuud). — Coj. Luvsanzav, D’une coutume nomade mongole : le dépôt d’objets sur un lit inoccupé.

Pour acheter cet ouvrage : http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100531510 

 

2 (1971), 234 p., 20 x 28,5 cm.

D. Cerensodnom, Sur un texte mongol extrait du recueil de Turfan. — Marie-Lise Beffa et Roberte Hamayon, Suffixes de modalité verbale. — C. Süxbaatar, Comment rendre en mongol les en et les y français ? — Niloufar Moaven, Vocabulaire animalier mongol. — C. Sagdarsüren, De la météorologie populaire mongole. — E. A. Novgorodova et Coj. Luvsanzav, Salutations mongoles traditionnelles. — Roberte Hamayon, Protocole manuel. — B. Damdin, Sur un trait de la culture nomade mongole. — B. Javuuxulan, Poème. — Bibliographie des publications mongoles récentes (1969-1971). — Supplément bibliographique à Mongols : hommes et langues (1).

Pour acheter cet ouvrage : http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100706490


1 (1970), 140 p., 20 x 28,5 cm. ÉPUISÉ

J.-P. Attali et Alain Slanoski, La R.P.M., rappel de quelques données. — Roberte Hamayon, Mongols : hommes et langues. — Namtcha Bassanoff et Alain Slanoski, Notes sur la translittération. — C. Süxbaatar, Phonétique mongole. — Rincen, Mythologie mongole (trad. par M. de Bure). Quelques notes sur des éléments sanscrits. — C. Gocoo, Le badarci mongol (trad. par Sarah Dars). — Namtcha Bassanoff, traduction, Contes populaires kalmouks. — C. Süxbaatar, L’emblème de la R.P.M. Note sur le symbolisme. — Roberte Hamayon, Berceuses mongoles. — Niloufar Moaven, Arc, flèche, carquois. Note ethnographique. — Roberte Hamayon, Façons de s’asseoir.