Présentation

Le Groupement de recherche international (GDRI) "Nomadisme, sociétés et environnement en Asie centrale et septentrionale"

 


Un Groupement de recherche international (GDRI) est un réseau de recherche sans personnalité juridique, créé pour une durée de quatre ans, éventuellement renouvelable une fois. Le GDRI regroupe plusieurs laboratoires de deux - ou davantage - pays pour la coordination scientifique d’une thématique déterminée. Le financement du GDRI porte essentiellement sur la mobilité, l’échange d’informations, l’organisation de séminaires et d’ateliers.

Notre GDRI réunion des chercheurs français, russes et kirghiz.Il a fait l'objet d'une convention signée à Moscou le 4 décembre 2007 entre le CNRS, l'Académie des sciences de Russie, l'Académie des sciences du Kirghizstan et des organismes, instituts de recherche nationaux et universités d'Etat.

Le programme 2007-2010 de ce GDRI a permis le lancement d’une équipe de spécialistes sur le domaine du nomadisme en Asie centrale et septentrionale. Les travaux en cours et la dynamique collective créée justifient la poursuite et le développement de ce GDRI dans le cadre d’un nouveau programme 2011-2014. Sous un intitulé élargi, « Nomadisme, sociétés et environnement en Asie centrale et septentrionale », ce programme déploiera de nouveaux axes de recherche touchant aux questions du rapport spécifique des sociétés nomades à leur environnement, des relations à l’animal, de la transmission des savoirs en contexte nomade et des adaptations des nomades aux changements économiques et environnementaux.
Dans une ambition d’excellence et d’élargissement, l’équipe se renforcera de nouveaux membres, notamment de spécialistes internationalement reconnus de l’Arctique, afin de mener une comparaison originale entre les systèmes nomades de toundra, de steppe et de taïga.
Pour réaliser ses missions, le GDRI se donne les objectifs suivants :
- organiser et faciliter la coopération entre les membres du projet afin de produire des travaux communs ;
- soutenir la production de données nouvelles issues d’enquêtes de terrain dans les axes de recherche du groupe ;
- soutenir la formation et les travaux de jeunes chercheurs se spécialisant sur les thèmes du GDRI