Au bon vieux temps de la coopérative : à propos de la nostalgie dans un district rural de la Mongolie contemporaine

Type de publication  Journal Article
Auteur(s)  Legrain, L.
Titre de la revue  Civilisations
Volume  56
Année  2007
Pages  103-120
Résumé  

A partir du récit d’un habitant d’un district rural de la Mongolie septentrionale et de vignettes ethnographiques tirées de la vie quotidienne de ces hautes steppes montagneuses, cet article vise à rendre compte de l’émergence, dans les tranches jeunes de la population, d’une tonalité nostalgique qui parasite le quotidien. Ces relectures historiques teintées de nostalgie se transmettent-elles aux générations montantes, par quels médiums, dans quelles situations, à travers quels réseaux sociaux ? Comment s’articulent et se renforcent récits nostalgiques et situations quotidiennes ? L’analyse proposée dans la deuxième partie de l’article tente de révéler le rôle que joue l’environnement matériel dans la manière dont les habitants du district se souviennent et donnent du sens à une histoire parfois antérieure à leur naissance.

From the narrative of an inhabitant of a rural district of northern Mongolia and from ethnographical vignettes drawn from the everyday life of these high mountainous steppes, this paper aims to account for the emergence, in the younger parts of the population, of a nostalgic tonality which parasitises everyday life. Do these historical re-readings, tainted with nostalgia, get transmitted to future generations? Through which media, in which situations, through which social networks? How do nostalgic accounts and everyday situations get intertwined and ultimately reinforce each other? The analysis in the second part of the paper attempts to reveal the role played by the material world in the way these people are reminded and make sense of a history at times predating their birth.