Lieux sacrés de la vallée du Haut Iškin (Touva) : traditions orales et pratiques rituelles

Type de publication  Journal Article
Auteur(s)  Pimenova, K.
Titre de la revue  Études Mongoles et Sibériennes, Centrasiatiques et Tibétaines
Volume  38-39
Année  2008
Pages  197-223
Résumé  

Cet article cherche à montrer le rôle que les lieux sacrés et la tradition orale locale jouent dans la préservation de la mémoire collective des habitants de la vallée de l’Üstüü-Iškin (Touva occidental). Nous distinguons deux types de lieux particuliers : ceux « positifs » qui font l’objet de rites réguliers, et ceux « négatifs » où rôdent les mauvais esprits. Pour les habitants de la vallée chaque lieu particulier a son histoire et ses caractéristiques propres qui s’incarnent dans les légendes anciennes et des témoignages personnels récents, racontés et perçus en tant que vérité et non pas comme de la fiction. Le caractère véridique de ces œuvres de la tradition orale permet la préservation des lieux particuliers et des croyances qui y sont liées, et par là, de tout un système de rapports de l’homme à la nature qui semble survivre et se manifester de la façon la plus évidente au niveau de petites communautés locales relativement isolées.

This article explores the role played by sacred places and local oral tradition in preserving the collective memory of the inhabitants of the valley of the Üstüü-Iškin (Western Tuva). I distinguish between two particular types of places: those which are ‘positive’ and where rituals are conducted regularly and ‘negative’ places, where harmful spirits roam. For the inhabitants of the valley, each particular place has its own history and specific features, which are embodied in ancient legends and in more recent personal accounts that are narrated and perceived as truth, not as fiction. The truthful aspect of these expressions of oral tradition has made possible the preservation of particular places and the corresponding beliefs, and in this way, of the whole system of relations between man and nature which seems to survive and to manifest itself in the most evident way at the level of small and relatively isolated local communities.

URL  http://emscat.revues.org/index1161.html