Hippophiles et hippophages

Type de publication  Journal Article
Auteur(s)  Ferret, C.
Titre de la revue  Anthropozoologica
Volume  45
Année  2010
Pages  115-135
Résumé  

Situés à l’extrémité nord-est de l’extension du monde turc, en Sibérie orientale, les Iakoutes ont adapté le système pastoral des steppes à un milieu de taïga, caractérisé par un climat continental d’une rigueur inouïe . L’hippophagie est le principal débouché de leur élevage équin, qui se distingue par son extrême extensivité . En écho à un article de F. Poplin (1992) intitulé Le cheval, viande honteuse, ce travail souligne l’absence de tabou hippophagique chez les Iakoutes et ses conséquences sur la nature (vaste éventail des morceaux consommés, importance de la graisse et des abats), la présentation et la répartition des morceaux de viande chevaline . Puis il esquisse une comparaison avec le porc et avec la vache chez les Iakoutes et les Français . En Iakoutie, le cheval se situe juste à la « bonne distance » pour être mangé, ce qui implique qu’il n’y a nulle contradiction entre hippophilie et hippophagie.

Horse-eaters and horse-lovers.
At the North-Eastern extremity of the Turkic-speaking world, in Eastern Siberia, the Yakuts have adapted the steppe pastoral system to the environment of taiga and its strikingly harsh climate . Horse husbandry is extremely extensive and mainly devoted to food production . In response to F. Poplin’s paper (1992) Le cheval, viande honteuse [Horse Flesh, a Shameful Meat], I insist on the lack of any horse-eating taboo among Yakuts and its consequences on the consumption of horse meat (all parts are eaten, fat and offal being particularly important), as well as on how meat is displayed and shared . Finally I draw a comparison between horse and pig and between horse and cow among Yakut and French people . In Yakutia, horse is situated at a “good distance” from man: thus, it can be eaten, and no contradiction exists between eating horse meat and loving horses.

URL  http://www.mnhn.fr/museum/front/medias/publication/48706_az2010n1a8.pdf
Commentaire  

En ligne