Expostion "Premiers nomades de Haute-Asie, voyage au coeur des steppes" à l'UNESCO, 12-17 avril 2013

Premiers nomades de Haute-Asie, voyage au cœur des steppes

Ce voyage au cœur des steppes, sur les traces d’une culture nomade apparue il y a plus de 3 000 ans, est le fruit de neuf expéditions (sept en Mongolie et deux en Sibérie) menées par la mission archéologique conjointe Monaco - Mongolie.
C’est après la découverte en 2006, sur le site de Tsatsyn Ereg au centre de la Mongolie, de plusieurs dizaines de stèles ornées, dispersées sur près de 50 km2, que les fouilles ont conduit les archéologues de la mission jusqu’en Sibérie, pour tenter de décrypter les relations entre les objets mis à jour et les gravures des stèles.
Fac-similés de stèles dites « pierres à cerfs », de gravures rupestres, d’armes et de parures sont mis scène dans cette exposition consacrée aux premiers nomades de Haute-Asie, éleveurs de chevaux, mais surtout cavaliers hors pairs et guerriers redoutés qui ont précédé le peuple des Scythes. Aussi, panneaux didactiques et documentaire vidéo relatent les expéditions et présentent quelques éclaircissements sur cette culture nomade encore méconnue.
Les stèles « pierres à cerfs », grands monolithes de granite, comportent un certain nombre d’éléments gravés (soleils, arcs, boucliers, haches,…) dont le cerf, animal lié aux croyances mongoles. D’une signification encore floue pour les spécialistes, ils émettent néanmoins l’hypothèse qu’il s’agirait d’un animal mythologique qui emporterait l’âme des morts vers les cieux…

Responsable : Délégation permanente de la Principauté de Monaco auprès de l'UNESCO

www.archeo-steppe.com

Lieu :
Salles Miró I et II
UNESCO
7 Place de Fontenoy
75007 Paris

Entrée libre