Les Mongols de Chine, entre marginalisation économique et acculturation

Type de publication  Journal Article
Auteur(s)  Even, M.
Titre de la revue  Strates
Volume  12
Année  2006
Résumé  

L’auteur met en scène de façon exemplaire la population mongole, nationalité éponyme, aujourd’hui totalement dominée par les minorités chinoises qui imposent leur mode de vie sédentaire à une population nomade qui voit son mode vie désormais privé des conditions matérielle de sa reproductibilité. Cette réflexion met ainsi en parallèle les formes de réorganisation économique et les formes du devenir politique telles qu’elles sont impulsées par des facteurs externes et internes : les facteurs externes peuvent être la pression néolibérale incarnée par la politique européenne ou celle du FMI pour l’Albanie ou l’Ouzbékistan, ou la politique chinoise pour la Mongolie. Les facteurs internes sont en particulier les formes de structuration économique et sociale héritée du système soviétique ou antérieur à celui-ci qui perdurent et fracturent la réalité sociale et politique en l’absence de pouvoir étatique fort ou inverse la situation des groupes ethniques.

Chinese from Mongolia; between economic marginalisation and acculturation

The author presents in exemplary fashion the Mongol population, an eponymous nation today entirely dominated by Chinese minorities. These are imposing their sedentary way of life to a nomadic population which now sees its own way of life deprived from the material conditions which would allow it to reproduce itself. This reflection puts in parallel the forms of economic reorganisation and those of political evolution as they are influenced by external and internal factors. Examples of external factors are the neo-liberal pressure represented by European policy, IMF policy for Albania or Uzbekistan, or Chinese policy for Mongolia. Internal factors in particular consist of forms of economic or social structures inherited from the Soviet system or earlier, which are still lasting and either fracture the social and political reality in the absence of a strong state power, or invert the situation of ethnic groups.

URL  http://strates.revues.org/2262
Commentaire  

En ligne