Exposition "Esthétiques de l'Amour" au Musée du Quai Branly

 

Du mardi 3 novembre 2015 au dimanche 17 janvier 2016

Sur la mezzanine Est

Commissaire de l'exposition : Daria Cevoli, responsable des collections Asie du Musée du Quai Branly.

A propos de l'exposition : 

Parmi les ensembles spectaculaires des collections asiatiques du musée du quai Branly, les objets anciens collectés dans les régions de Sibérie Extrême–Orientale à la fin du 19e siècle et au début du 20e siècle, relevant de l’interaction entre le monde des hommes, la nature sauvage et le monde des esprits, suscitent un intérêt particulier. Des robes de protection en peau de poisson, aux accessoires rituels ornés de volutes et de spirales symboliques, en passant par les objets du quotidien associant des matériaux et des décors naturels d’un brut raffinement : les objets éclectiques et méconnus en provenance du bassin du fleuve Amour, de Sakhaline et de Hokkaido associent élégance esthétique et intérêt ethnographique. Ils comptent aujourd’hui parmi les fleurons de la collection du musée du quai Branly.

Un catalogue est mis en vente à la librairie du musée et à la sortie de l'exposition (176 pages, 120 illustrations, 38 euros, coédition musée du quai Branly – Flammarion).

Une rencontre avec Daria Cevoli est prévue le samedi 28 novembre.

Une conférence sera donnée le jeudi 3 décembre sur le thème : "Le fleuve Amour face aux changements environnementaux", avec Alexandra Lavrillier, enseignante chercheure au CEARC, Agence Nationale pour la Recherche/ BRISK, BRidging Indigenous and Scientific Knowledge about global change in the Arctic (Lier les connaissances scientifiques et celles des peuples autochtones sur les changements arctiques : sociétés, vulnérabilités et adaptation), et Marie-Hélène Mandrillon, ingénieur d’étude, CNRS, spécialiste de l’histoire environnementale de l’URSS/Russie.

Des visites guidées sont programmées (voir le site internet du Musée : http://www.quaibranly.fr/fr/programmation/expositions/a-l-affiche/esthet...)