Le chasseur d’écureuil de Süt-Xöl

Source: 
Récit de la chamane touva Elena, recueilli en russe à Kyzyl (sans enregistrement).
Année de collecte: 
2006
Texte: 

Il nous arrive des choses, on dirait des contes.

Un homme était parti à la chasse aux écureuils. Il a longtemps erré dans la forêt. Quand il est revenu il était déchaîné, fou à lier. Quand nous [la chamane invitée] sommes arrivés, nous l’avons vu, nous avons demandé : – Depuis combien de temps il est comme ça ? plusieurs années ? – Depuis hier, depuis qu’il est rentré de la chasse. Quand il est revenu il ne reconnaissait plus sa femme, sa mère.

On a fait un rituel, on l’a fouetté. Puis il a pleuré, puis s’est couché comme mort près du feu.

– Il est mort ? se demandait-on. Mais il dormait. Il dormit très longtemps, et le lendemain seulement il s’est réveillé. Il ne comprenait rien. – Pourquoi suis-je attaché ? Où suis-je ? On lui avait attaché les membres pour qu’il ne blesse pas les gens.

Quand on le fouettait, il criait et chantait : "Allez-y, allez encore et là !!" Et maintenant il disait : "Ah, j’ai mal partout." "Que s’est-il passé ?" lui a-t-on demandé. "J’ai erré longtemps dans la taïga. Sur le retour, j’ai tiré un écureuil. Il avait une fourrure très épaisse le poil très long. Je n’ai jamais vu ça, [j'ai pensé] qu’est ce que c’est que cette bête? Personne ne me la prendra." Et il l’a jeté. Alors poursuivant sa route, il a entendu des voix, des rires très forts autour de lui. Il a couru à la maison, et ne se souvient pas comment il est rentré. Cet écureuil était en fait un serviteur [russe sluga] du maître de la taïga [touva tajga êêzi].

- Qu’avez-vous fait comme rituel ?

- On a donné de la viande au maître de la taïga.

-  Vous avez apporté de la viande dans la forêt ?

- Dans le feu, on a pris un mouton, on l’a préparé et on a mis la viande dans le feu. On a appelé l’esprit-maître de la taïga.

Commentaire: