Le partage des prémices et du fond de la marmite. Essai d’anthropologie des pratiques alimentaires chez les Mongols Halh

Type de publication  Thesis
Auteur(s)  Ruhlmann, S.
Type de mémoire  Thèse de doctorat
Date  

20 décembre 2006, EHESS, Paris

Année  2006
Université  Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales
Ville  Paris
Directeur  

Françoise Sabban (EHESS)

Jury  

Françoise Sabban (EHESS), Roberte Hamayon (Président du jury, EPHE), Françoise Aubin (CNRS), Claudine Vassas (CNRS), François Sigaut 5EHESS)

Résumé  

Les Mongols Halh se définissent comme un peuple d’éleveurs nomades et des mangeurs de viande. Sur fond monographique, la thèse présente une anthropologie de l’alimentation des familles d’éleveurs nomades des steppes et des familles urbaines sédentarisées appartenant aux mêmes réseaux de relations et d’entraides socioéconomiques. À partir d’une étude des techniques d’appropriation des aliments, de leur catégorisation, de leurs traitements culinaires de préparation et de cuisson, de distribution (étiquette) et de consommation (manières de boire et de manger), de tri des restes pour leur conservation et du sort réservé aux déchets, sont analysées les pratiques alimentaires ordinaires et celles relevant de l’hospitalité, ainsi que les pratiques alimentaires extra-ordinaires de fête (naissance) et de revers de fête (mort). Le fil rouge de la thèse est le partage alimentaire, qui confère aux aliments d’autres qualités que nutritives. Selon qu’elles sont cuites ou crues, les nourritures sont offertes à des êtres humains vivants, à des âmes de morts récents, aux mânes des ancêtres, aux esprits maîtres de la nature ou aux divinités bouddhiques pour bénéficier en retour de nombreux bienfaits, et aux âmes des morts errantes pour éviter des malheurs. L’analyse anthropologique révèle en filigrane comment trois systèmes idéologiques — celui légué par le régime communiste athéiste, le bouddhisme déclaré aujourd’hui religion officielle et le chamanisme qui émerge sous une forme réinterprétée — cohabitent dans l’esprit des familles après plusieurs périodes historiques d’affrontements et de persécutions.

URL  http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00346618/fr/