Journée d'étude "Techniques divinatoires d'action sur le monde" le 03-12

Techniques divinatoires d’action sur le monde : approches comparatives (Sibérie, Mésoamérique…)

Journée d’étude organisée par Jean-Luc Lambert et Guilhem Olivier

 

Centre d’Etudes Mongoles et Sibériennes
3 décembre 2009
(EPHE, 9e étage, 47 rue de la chapelle, 75018, métro Marx Dormoy)

Depuis plusieurs années, de fructueuses recherches comparatives entre les aires sibérienne et mésoaméricaine ont été engagées par différents spécialistes de ces régions. Ce regard comparé a permis de dégager de très intéressants parallèles, parfois surprenants et toujours inattendus, aussi bien dans le domaine du chamanisme que dans les conceptions entourant la chasse (avec par exemple l’idée de relations amoureuses entre chasseur et cervidé), ou dans les constructions des
mythologies locales.
Afin de poursuivre ces collaborations, le CEMS a choisi d’organiser, dans ses nouveaux locaux de la rue de la Chapelle, une journée d’étude consacrée aux techniques divinatoires. Le champ de l’enquête n’est toutefois pas limité à la Sibérie et à la Mésoamérique, et d’autres aires culturelles
sont représentées.
L’objectif de cette journée est de mieux cerner les logiques qui président aux opérations
divinatoires, comment elles participent d’un mode d’interaction entre les humains et les esprits (ou
divinités), notamment à partir d’une « rationalisation culturelle des causalités relative à l’ordre du
monde et des humains » (N. Sindzingre). Il s’agit donc, à l’image des travaux récents de nos
collègues antiquisants, d’étudier les « dimensions cognitives et performatives » de la divination
dans un contexte ample de « communication religieuse » (N. Belayche et J. Rüpke). Ceci fournit un
cadre pour analyser la nature des objets divinatoires, les espaces divinatoires, ainsi que les mythes
qui sous-tendent leur emploi durant les rituels. Parmi les axes de recherche envisagés, nous
proposons également de réfléchir sur les conceptions de la personne que présupposent les procédés
divinatoires ainsi que sur les façons dont ces procédés agissent sur ses différentes composantes de la
personne, par exemple dans le contexte des rituels thérapeutiques. La complexité de certaines
techniques divinatoires, la multiplicité des paramètres mis en oeuvre et la connaissance des attentes
des patients peuvent se conjuguer pour offrir au spécialiste une ample latitude dans l’interprétation
des signes. En outre, il apparaît que dans les manipulations subtiles visant à obtenir la « chance » ou
un « destin favorable », l’exercice de la volonté joue un rôle clef, par exemple lors de rituels ou de
jeux ayant des implications d’ordre divinatoire.
 

10h00 : Présentation de la journée par Jean-Luc Lambert et Guilhem Olivier
 

10h10-10h35 : Roberte Hamayon (EPHE)
« L’art de redistribuer les responsabilités. Réflexions sur la multiplicité des modes d’action
divinatoire en Sibérie et en Mongolie ».
 

10h45-11h10 : Renée Piettre (EPHE)
« L’usage de l'alphabet et de textes dans les oracles du monde grec ».
 

11h20-11h35 : pause café
 

11h35-12h : Helios Figuerola (EREA, UPR 324)
« De l’ontologie humaine et la divination dans la communauté tzeltal de San Juan Cancuc dans le Hautes terres du Chiapas (Mexique) ».
 

12h10-12h35 : Alain Rocher (EPHE)
« La diversité des régimes divinatoires dans le Japon ancien: concurrence ou synthèse ».
 

12h45-14h30 déjeuner sur place
 

14h30-14h55 : Guilhem Olivier (Instituto de Investigaciones Históricas, Université Nationale Autonome du Mexique)
« Divination, manipulation du destin et mythe d’origine chez les anciens Mexicains ».
 

15h05-15h30 : Emmanuel Jambon (EPHE)
« Egypte pharaonique entre magie et divination ».
 

15h40-16h05 : Jean-Luc Lambert (EPHE)
« Pratiques divinatoires et action sur le monde dans l’ouest sibérien ».
 

16h05-16h20 : pause café
 

16h20-16h45 : Perig Pitrou (Collège de France-EHESS/ Laboratoire d’Anthropologie sociale)
« La divination dans la Sierra Mixe de Oaxaca (Mexique). Voir, savoir et pouvoir ».
 

16h55-17h20 : Sandrine Ruhlmann (LISST [UMR 5193])
« L'appel du bonheur chez les Mongols contemporains. Un rituel domestique d'action sur l'avenir ».
 

17h30-18h Conclusion générale et discussion sous la présidence de Marcel Detienne
 

18h Cocktail